Enfant agressif

Mon enfant est agressif avec les autres...

Zoom sur l'enfant et ses réactions dites "agressives". Que se passe-t-il au niveau de son activité réflexe ? Comment gérer ?

L’agressivité chez un individu est perçue de façon négative, ce n’est pas un comportement socialement acceptable. Or, elle est innée chez l’humain et relève d’un système archaïque de défense et de survie. Les enfants l’utilisent de façon anarchique du fait de leur développement qui n'est pas encore mature.

Dans cet article nous allons vite comprendre que bon nombre de situations peuvent être perçues comme intrusives et susciter une réaction réflexe de défense chez l'enfant qui n'a rien à voir avec l'étiquette de "l'agresseur". Cette dernière peut se traduire sous diverses formes, repousser, taper, mordre, crier, casser...

Des situations banales du quotidien...

Voici quelques exemples, sans doute familiés, qui souvent engendre une réaction de défense pouvant laisser croire à un comportement agressif, inadapté ou démesuré chez l'enfant et cela dès le plus jeune âge.

Changer la couche
Qui n'a jamais galéré au moins une fois pour changer la couche de son petit bambin ? Un acte de soin tout à fait banal et pourtant perçu comme intrusif par le système archaïque de bébé. D'autant plus si la contention de manoeuvre n'est pas adéquate car bébé ne se laissera pas faire !

L'habiller
Là encore une sacrée histoire surtout quand il reste 15 minutes avant de partir et que l'impatience laisse place à la tempête émotionnelle. S'habiller peu être perçu comme un véritable enfer pour certains enfants qui présentent une immaturité réflexe bien ciblée. De ce fait, il sera bien difficile de supporter certains vêtements entrainant une opposition nette au simple fait de s'habiller.

Lui moucher le nez
Un geste là aussi qui semble tout à fait banal mais qui pour des raisons évidentes peut suciter une réaction de survie. Réaction le plus souvent observée par un rejet et un refus catégorique de se moucher.

Moucher le nez

Ces exemples démontrent que lorsqu'il s'agit d'interactions avec autrui perçues comme une agression par l'enfant engendrant une réaction vive. L'excuse du caractère bien trempé ou du manque d'éducation ont bon dos ! Il s'agit en réalité d'un processus de maturation réflexe qui suit son cours et participe au bon développement de l'enfant. Aussi, poser le mot agressivité n'est pas vraiment approprié. Réaction réflexe de défense, qu'elle soit exécutée à juste titre ou non, est un terme plus exact.

A partir de quand une réaction jugée comme un comportement agressif devient problématique ?

Le plus souvent quand les réactions s'intensifient, perdurent dans le temps ou sont tournées vers un autre individu qu'un membre de la famille.

 

 Mon enfant en a frappé un autre. J'évite de lui dire que c’est mal, que ce n’est pas bien... Je lui explique que c’est important de respecter les autres, que pour se faire et respecter son propre besoin (que je nomme avec lui) la prochaine fois, il peut … (je lui propose une alternative en fonction du contexte)

 

Explications et solutions...

Lorsque le comportement de l'enfant devient fortement inadapté et perdure après l'âge de 6 ans malgré toute la bienveillance qui lui est apporté. Il est important de se pencher sur les déséquilibres qui peuvent existés sur ses schemas réflexes. Un problème de comportement et notamment à tendance "bagarreur" est signe d'un déséquilibre persistant au niveau des chaînes physiologiques croisées sur lesquelles plusieurs réflexes archaïques peuvent présenter une immaturité. En particulier le réflexe de parachute. Il s'agit d'un réflexe primitif qui émerge vers 28 semaines in utero et s'intègre vers l'âge de 6 mois. Il est activé chez un individu qui cherche à se protéger physiquement ou psychologiquement. Il joue un rôle dans notre capacité à dire oui ou non.

Pour quelles raisons un réflexe de parachute peut parasiter les chaînes physiologiques et entrainer un comportement démesuré ?

• Traumastisme vécu durant la grossesse (Par la maman, bébé ou un membre proche) 

• Manque de motricité libre

• Manque d'interaction avec son environnement

• Difficultés de communication verbale 

• Environnement trop oppressant ou manque de structure et de repères (Parents trop présents ou pas assez, rentre dans cette case. Il peut s'agir d'un déséquilibre lié à seul parent ou les deux.)

• Stress ou anxiété

Comment gérer le comportement de son enfant ?

En étant à l'écoute, en lui indiquant des alternatives adaptées et en faveur de l'équilibre de son activité réfexe pour limiter les comportements agressifs avec les autres plutôt que de le réprimander. Derrière un comportement agressif se cache souvent un sentiment d'insécurité, il est donc important de rassurer votre enfant.

 

Alternative facile à executer en tous lieux

Fermer ses mains avec le pouce à l'intérieur des doigts et souffler un grand coup avec la bouche

Retouraucalme

Cette petite astuce va permettre de stimuler la zone sensorielle du schema réflexe et ainsi apaiser l'envie de réagir de manière trop vive.

 

Si vous constatez que le comportement de votre enfant n'évolue pas, vous pouvez consulter un réflexologue spécialisé Réflexes et mouvements® pour faire un bilan et qu'une solution adaptée vous soit proposée.

TROUVER UN PRATICIEN

Exercices et jeux pour accompagner le comportement de votre enfant prochainement sur la chaine Youtube

enfance agressivité réflexes communication